Isolation acoustique

Garder le calme

Un gargouillement dans le tuyau de chauffage, un clapotement dans la conduite d’eau, ces bruits de fond peuvent être très gênants. Ils altèrent pour ainsi dire le confort de vie et le climat de travail, sachant que leur origine se trouve directement dans le bâtiment. Les mousses synthétiques pour l’isolation thermique présentent ici une utilité supplémentaire : outre leur performance d’isolation énergétique, ils diminuent également le niveau sonore des installations techniques.

Outre leur fonction d’isolation thermique, FEF et PEF apportent également des avantages acoustiques, par exemple pour les réseaux de tuyaux. Résultat : meilleur confort de vie ou plus de sécurité au travail, selon le bâtiment.

Découplage acoustique des composants

Il n’est pas rare que l’équipement technique des bâtiments fasse du bruit : les fluides font par exemple plus ou moins de bruit en s’écoulant dans les systèmes de tuyaux. Ces sources de bruit sont faciles à repérer dans les habitations ou dans les immeubles de bureaux. Montées en tant qu’isolation thermique, les mousses techniques réduisent aussi les bruits perturbateurs internes et ce en raison du découplage des composants.

Les ondes sonores se transmettent en cas de contact direct de composant en composant, sous forme d’oscillations passant d’une surface à l’autre. Si l’on interrompt cette liaison physique, le pont acoustique entre les corps solides est supprimé. Les spécialistes parlent de « découplage ». Si les tuyaux isolés sont intégrés dans la paroi, il n’y a pas de contact direct avec le matériau de construction du mur. Ainsi la transmission sonore, si elle n’est pas totalement éliminée, est tout de même fortement minimisée.

Cependant, les bruits se transmettent non seulement via les corps, mais également via le « bruit aérien ». Ce dernier peut aussi être réduit à l’aide d’une isolation technique. Quelques fabricants CEFEP proposent des matériaux isolants techniques présentant une performance accrue dans le domaine acoustique. En général, le potentiel d’isolation thermique est au premier plan, complété efficacement par des qualités de réduction du niveau sonore, par exemple dans les applications sanitaires ou les installations de chauffage.

Outre leur fonction d’isolation thermique, FEF et PEF apportent également des avantages acoustiques, par exemple pour les réseaux de tuyaux. Résultat : meilleur confort de vie ou plus de sécurité au travail, selon le bâtiment.

Fini avec les immissions sonores

Les installations techniques entraînent parfois des nuisances sonores durables non seulement à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur d’un bâtiment. Différentes installations de climatisation, de refroidissement et de ventilation peuvent atteindre des volumes sonores élevés et incommoder le voisinage. Ce sont surtout les entreprises industrielles qui sont dépendantes de ce type d’installations. En cas de doute, l’inspection du travail décide de classer ou non une immission du bruit comme effet néfaste sur l’environnement. L’utilisation de matériaux isolants techniques contribue aussi à minimiser certains niveaux de bruit à des valeurs admissibles.

Abonnez-vous à notre newsletter

Une fois par mois, vous recevez notre dernière publication et des recommandations sur l'isolation technique.