Chauffage et sanitaire

Bonne isolation, grandes économies

Les tuyaux de chauffage et d’eau chaude non isolés sont souvent responsables de grandes pertes d’énergie. Selon la méthode de calcul utilisée, le bilan énergétique des bâtiments varie fortement au sein de l’Europe : certains pays considèrent la chaleur dégagée par le tuyau de chauffage comme une perte. Dans d’autres pays, en revanche, elle est considérée comme un apport de chaleur si l’énergie reste à l’intérieur de l’enveloppe du bâtiment. Si les tuyaux passent dans des caves et des greniers non chauffés, l’énergie est dans tous les cas totalement perdue. Une isolation technique avec des mousses isolantes FEF et PEF peut apporter une aide.

Une isolation technique est particulièrement rentable dans le domaine du chauffage et sanitaire : une isolation en FEF et PEF se rentabilise en peu de temps, étant donné qu’elle permet une économie d’énergie conséquente. Ne dégageant ni poussière ni fibres, son placement est particulièrement facile à mettre en oeuvre.

Optimisation énergétique des bâtiments

Les matériaux isolants en FEF et PEF sont optimisés de façon à maintenir les pertes d’énergie des installations techniques à un niveau aussi faible que possible. Un avantage de leur structure à cellules fermées : des micropores étanches à l’air rendent le passage de l’énergie thermique à travers le matériau difficile. Les pertes d’énergie peuvent ainsi être nettement réduites. Les économies réalisées restent ainsi durablement à un niveau : la résistance du matériau empêche la diminution de sa performance énergétique avec le temps.

Mise en œuvre correctement, l’isolation technique s’amortit souvent après peu de temps : les coûts d’achat et d’installation sont à nouveau rapidement économisés. Dans un bâtiment résidentiel moyen, le besoin en énergie pour le chauffage et l’alimentation en eau chaude est réduit de plus de 20 pour cent par la seule isolation optimale des tuyauteries. Dans une maison individuelle d’environ 150 m², il est ainsi possible d’économiser plus de 10 000 litres de fioul sur une période de 30 ans.

Mise en œuvre facile et sans risque

Les professionnels installent les matériaux isolants en peu de temps. Lors de l’isolation, il faut faire la distinction entre deux systèmes : les tuyaux que l’installateur ouvre directement en les incisant avant le montage et les tuyaux qui sont déjà ouverts dans le sens de la longueur. Après le montage, les points de coupe doivent être refermés correctement avec de la colle liquide ou des bandes adhésives spéciales. Les tuyaux pré-fendus sont déjà dotés en partie d’un film adhésif. D’autres systèmes avec gaines de tuyaux disposent d’un mécanisme de fermeture mécanique.

Une isolation technique est particulièrement rentable dans le domaine du chauffage et sanitaire : une isolation en FEF et PEF se rentabilise en peu de temps, étant donné qu’elle permet une économie d’énergie conséquente. Ne dégageant ni poussière ni fibres, son placement est particulièrement facile à mettre en oeuvre.

Avec couteau et stylo

Le montage ne nécessite pas de pièces spéciales, étant donné que les angles, courbes et bifurcations sont tous réalisés par simple découpe des tuyaux. Un couteau aiguisé, un mètre et un stylo pour le marquage des points de coupe sont les seuls outils nécessaires. La simple isolation des composants tubulaires et raccords permet de réaliser des systèmes d’isolation très efficaces.

Abonnez-vous à notre newsletter

Une fois par mois, vous recevez notre dernière publication et des recommandations sur l'isolation technique.